Couture en Seine

24 septembre 2016

"Maman, quelle heure il est?" #2

 

"Maman, il est bientôt 4h00?"

 

Vous vous souvenez de cette éternelle question, si chère à ma Jolie Demoiselle...

Quoique, je pourrai également vous parler de la quantité industrielle que pourrait ingurgiter mon Coquin-Malin pour le goûter!!! No limit....

 

image

 

Cette semaine, nous avons donc pu déguster un gâteau très sain pour le goûter: de la farine complète, peu d'huile, peu de sirop d'agave, et du bon chocolat...

 

 

image

 

Ça fait du bien, un goûter diététiquement sain, après le tiramisu du week-end dernier...

Bon, j'avoue, un peu sec à mon goût. Heureusement, Monsieur mon Amoureux avait préparé sa sacro-sainte citronnade avant de partir au boulot ce matin!

 

image

image

 

 

Si le coeur vous en dit, voici la recette: (Il s'agit du gâteau bicolore de Marie Chioca)

 

image

 

 

Bon week-end!!

 

 

Posté par lgsh à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


07 septembre 2016

L'habit ne fait pas le moine

 

 

Si je vous dit que ma Jolie Demoiselle est une petite fille sage, une demoiselle bien comme il faut, une petite fille modèle, vous me croyez?

Si je vous dit qu'elle ne mange jamais avec les doigts, qu'elle ne crie pas, qu'elle ne grimpe pas partout, qu'elle dit bonjour à la dame, qu'elle a toujours les cheveux bien rangés, vous me croyez?

Non? pourquoi?

Peut-être parce que vous la connaissez bien....

Et pourtant, ne trouvez-vous pas qu'avec cette petite robe, on lui donnerait le bon dieu sans confession?...

 

image

 

Il s'agit de la robe n°637 du Burda hors série n°50H spécial enfants 2014:

 

image

 

Cousue dans une cotonnade toute légère, parfaite pour les journées de canicule que nous avons subies en août. J'avais acheté un coupon d'un mètre dans la nouvelle mercerie de ma ville il y a quelques temps, mais le modèle Burda nécessitait 1,30 m de tissu. J'ai donc triché un peu et rajouté un petit galon de dentelle toute légère dans le bas de la robe.

Je vous avoue que j'adore le petit col bien sage de cette robe, ainsi que les jolis volants qui viennent agrémenter les emmanchures!

 

image

 

image

 

Oui, l'habit ne fait pas le moine, c'est le moins qu'on puisse dire. Qu'importe, on l'aime comme elle est ma Jolie Demoiselle. Ma Jolie qui saute partout et rit sans doute un peu trop fort.... Et heureusement, sa jolie robe ne l'a pas empêchée de faire du vélo, de jouer au ballon, ou même de travailler avec son frère (cet été, nous avons poncé et repeint des petites tables de chevet dénichées chez Emmaüs):

 

image

image

 

image

 

Et bien entendu, son petit côté garçon manqué ne l'empêche pas pour autant de faire sa belle:

 

image

 

À bientôt!!!

 

image

 

Posté par lgsh à 14:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 septembre 2016

"Maman, quelle heure il est?" #1

 

Quand elle est à la maison, ma Jolie Demoiselle me pose cette question dès 14h30..

D'ailleurs, cette question est immédiatement suivie par une autre question, essentielle: "c'est quand l'heure du goûter?"

Vous avez bien lu oui, dès 14h30....

Vous aurez donc compris que le goûter occupe une place prépondérante dans la vie de ma Jolie Demoiselle. J'essaie donc de le rendre aussi joli que possible, en pâtissant leurs goûters préférés (mais toujours avec un IG bas, et un fruit!).

Pour inaugurer cette rubrique, voici un gâteau que nous mangions tous les dimanches quand j'étais petite: le gâteau au yaourt!

 

image

 

Celui-ci est un peu revisité, puisque j'y ai ajouté des mûres sauvages. Il est également à indice glycémique plus bas, puisque j'ai utilisé de la farine complète et de la cassonade (Marie Chioca Power!!).

 

image

Rhô, le vernis vieux de 3 semaines, la honte....

(mais vous verrez dans mon prochain billet que ma Jolie Demoiselle n'est pas une petite fille modèle -et c'est tant mieux!!)

 

 

Voici la recette:

Mélanger un pot de yaourt avec trois jaunes d'oeufs et de l'arôme de vanille, puis ajouter et mélanger un pot de cassonade, un pot d'huile, trois pots de farine complète et un sachet de levure. Monter trois blancs en neige et les incorporer délicatement à la préparation. Verser dans un moule, et parsemer les mûres fraîchement récoltées. Enfournez pour environ 30 mn à 180°.

 

image

A la fourchette, oui Madame, mais c'est uniquement parce que la mûre, ça tâche, et que Maman en a assez de frotter et faire tremper les robes préférées de ma Jolie Demoiselle...

 

Bonne semaine!!

 

 

Posté par lgsh à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 août 2016

A bicyclette

 

 

 

 

" Quand on partait de bon matin,

Quand on partait sur les chemins,

A bicyclette,

Nous étions quelques bons copains,

Y'avait Fernand, Y'avait Firmin,

Y'avait Francis et Sébastien,

Et puis Paulette...."

 

(Cliquez sur les paroles ci-dessus pour entendre la douce voix de 

Montand....)

 

La pénurie d'essence de mai dernier aura au moins eu le mérite de me faire prendre conscience de notre niveau de dépendance de la voiture: notre maison est un peu excentrée. On habite à 25 mn à pied du centre ville, des écoles, etc... Alors évidemment, comme c'est toujours la course, on prend la voiture, "pour aller plus vite". Pas bien, nous souffle à l'oreille notre conscience pseudo-écolo.

Il fallait trouver une solution. Effectuer tous nos déplacements à pieds ne me semble pas encore réalisable, pas avec les deux zygotos encore petits en tous cas, pas tant que ma Jolie Demoiselle est en maternelle (oui, la ville n'a rien trouvé de mieux que d'éloigner la maternelle et la primaire d'environ 20mn à pieds.. Pratique quand vous avez un enfant dans chaque école et que les horaires des deux écoles sont EXACTEMENT les mêmes....)

Alors, on s'est dit, pourquoi pas en vélo? Comme quand j'avais 13 ans?..

Bon, pour l'école, pas terrible, mais pour les petites courses du quotidien, c'est effectivement hyper pratique. C'est bien plus écologique (on roule en diesel, bonjour l'emprunte carbonne...), c'est bien plus économique (notre voiture est faite pour la route, pas pour la ville, et donc consomme un max à petite vitesse..), et les pédales de ce cheval de fer nous obligent à faire un peu de sport, ce qui n'est pas négligeable (la première fois que je suis allée chercher le pain en vélo, je soufflais comme un bouai tellement j'étais essoufflée avec cette montée!).

Que des avantages donc, mis à part l'aspect sécurité avec lequel il faut être très vigilant, en particulier avec les enfants.

Oui mais voilà, ce n'est pas pratique de tenir le guidon et la baguette de pain en même temps (ou les croissants, merci Monsieur mon Amoureux qui a chevauché son vélo de bon matin pour nous chercher le petit déjeuner, après toutes ces années...).

Monsieur mon Amoureux m'a donc demandé de lui coudre une paire de sacoches, pour son porte-bagages.

 

image

Je les ai confectionnées en toile cirée, pour qu'elles résistent au mauvais temps (vous aurez peut-être du mal à le croire, parfois il pleut en île-de-France, mais parfois seulement...).

 

image

Alors, pour ce qui est des motifs, j'ai été très arbitraire. J'ai choisi les herbes aromatiques parce que j'étais sûre qu'elles plairaient à Monsieur mon Amoureux. Cela peut paraître un peu kitsch, mais c'était l'effet recherché.

 

image

Si l'envie vous prend de réaliser des sacoches similaires, vous choisirez sûrement d'autres motifs!

 

image

En ce qui concerne la méthode, j'ai eu du mal à trouver un tuto qui convienne. J'en ai lu deux ou trois, puis je me suis laissée guider par mon instinct:

réaliser un cabas avec deux toiles cirées différentes (les herbes aromatiques pour l'extérieur, la toile unie pour l'intérieur), bordées de ruban gros grain plié en deux.

En guise de fermeture, un scratch décousu sur un ancien sac.

Des sangles de voiture pour attacher les sacoches aux porte-bagages.

Pour renforcer la base, et insérer les courses, Monsieur mon Amoureux a glissé ces "choses" dans le fond des sacoches (je ne sais pas ce que c'est. Elles trainaient dans le jardin, et je les trouve effectivement très pratiques):

 

image

image

 

En tout, je m'en sors pour une quinzaine d'euros pour les deux sacoches. C'est plus que raisonnable!

Voilà, vous savez tout!

Et maintenant, à nous les petits chemins forestiers, à nous les pistes cyclables (qui n'existent pas encore dans ma ville... Monsieur le Maire, si vous passez par ici...)!!!

 

image

image

 

 

Sur ce, bonne rentrée à tous les Loulous!!!!

Posté par lgsh à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 août 2016

Blinis de patate douce (ou burger, c'est toi qui vois...)

 

Depuis mon retour de vacances, je continue de tester des recettes "saines et gourmandes". D'autant plus que ma Jolie Demoiselle a fait une belle crise d'acétone en Sicile... J'essaie donc encore plus de limiter le sucre et autres cochonneries...

Mais j'avoue que j'ai dû essuyer quelques déceptions, notamment avec les tartes aux fruits. Par contre, les petits flans et autres panna cotta à base de lait de soja sont un délice, et une bonne alternative aux yaourts traditionnels pour les repas du quotidien (à condition de penser à les préparer dès le matin, le temps que l'agar agar fasse son travail!).

Je suis également tombée en amour devant la recette de pâte à tartiner de Marie Chioca (pour ne pas dire Nute**a...). C'est une merveille, que ma Jolie Demoiselle adore, et moi aussi!!!

Mais c'est une recette salée que je viens vous présenter aujourd'hui, avec pour base un légume qui n'est pas copain avec mon Coquin-Malin: la patate douce.

Pour changer un peu de la purée de patate douce (que j'adore donc, mais que mon Coquin-Malin déteste), j'ai cherché sur le net une recette un peu originale, et je suis tombée sur la recette de Cléa: des blinis-burgers de patate douce (clic).

Je n'ai rien changé à sa recette, si ce n'est que j'ai utilisé de la farine d'épeautre, quand elle utilisait de la farine d'orge mondé (je n'en ai pas dans mes placards!!).

Avec Monsieur mon Amoureux, nous avons préféré les utiliser en guise de blinis (une seule couche donc), recouverts d'avocat, fromage de chèvre, tomates séchées, graines germées (par Monsieur mon Amoureux évidemment) et graines de chia.

 

image

 

Tandis que les enfants les ont préférés à la manière de hamburger (deux couches donc), avec du concombre à la place de l'avocat.

image

 

Mais comme le dit si bien Cléa, on fait ce que l'on veut, on met les ingrédients dont on a envie, comme dans un sandwich. Là où je ne suis pas trop d'accord, c'est qu'il ne s'agit pas d'un simple snack. Ce repas demande quand même pas mal de préparation, entre la purée à préparer, la cuisson des blinis à la poêle... Mais cette assiette vaut son pesant d'or.

Essayez, vous verrez!!!

Posté par lgsh à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


15 août 2016

Sur cette île

 

 

 

Sur cette île, le temps semble s'être arrêté.

Sur cette île, les nuits sont courtes.

Sur cette île, les journées n'en finissent pas.

Cette île, c'est la Sicile.

 

image

 

La terre natale de Monsieur mon Amoureux, le pays où réside encore la moitié de la famille de mes enfants.

Sur cette île, le temps passe à une lenteur indéfinissable. La chaleur écrasante participe à renforcer cet effet de lenteur.

Je revois encore l'étonnement de mon beau-père lorsqu'il est venu nous rendre visite en France pour la première fois, il y a une dizaine d'années: il était descendu en bas de notre immeuble le temps de fumer une cigarette, et n'en revenait pas de voir tous ces gens "courir" dans tous les sens (il faut dire que nous habitions en plein centre ville à Boulogne-Billancourt...). Pour nous, cette effervescence toute citadine était normale, mais pas pour lui qui n'a toujours connu que le calme de la campagne sicilienne...

En Sicile, les objets aussi semblent s'être figés dans le temps. La Sicile est moderne, certes. Mais en Sicile, on aime les choses qui durent. Rien ne se jette. La mode du vintage si puissante en France prend alors tout son sens. Je ne me suis jamais intéressée à cette mode, dans le sens où j'avais l'impression que les objets vintage que l'on nous vend en France sont souvent des rééditions. Je suis sûre que j'ai tort et que les vrais passionnés savent reconnaître ce qui est authentique de ce qui ne l'est pas.

Mais en Sicile, l'authentique vintage se trouve à chaque coin de rue, dans les moindres recoins de la maison. C'est même un art de vivre.

 

image

(Détail de la nappe sur laquelle nous mangions)

 

image

(La porte d'entrée de chez Nonna)

 

Même lorsque le voisin vient couper les cheveux de Monsieur mon Amoureux et de mon Coquin-Malin, le vintage s'invite sur la table (précisons que ledit voisin est coiffeur depuis 70 ans!!!).

image

 

Le vintage s'invite à table également.. J'avais l'impression que même les paquets de farine ou la bière datent d'un autre siècle:

image

image

 

En Sicile, on n'achète pas de paquet de chapelure, on rappe le pain dans une jolie antiquité:

image

image

 

 

Les jeux de plage ont 40 ans, tout comme la poupée récupérée par ma Jolie Demoiselle (c'est Nonno qui l'avait offerte à la Zia il y a 40 ans):

image

image

 

J'aurais pu prendre des dizaines de photos d'objets Vintage, tasses, assiettes, lustres et compagnie, mais j'ai préféré profiter de cette petite parenthèse ensoleillée, de ces ballades à vélo à DEUX avec Monsieur mon Amoureux pendant que mes petits monstres étaient à la plage avec la Zia. Non, ces vacances n'ont pas été très reposantes, mais elles nous ont au moins permis de nous évader de notre quotidien stressé et de mettre un peu de côté tous nos soucis...

Et puis, nous avons ramené dans nos valises virtuelles un petit jeu commencé là-bas avec mon Coquin-Malin: crier "Vintage" dès que nous apercevions un objet d'un autre âge dans la rue: une ancienne vespa, un vieux vélo style hollandais, ou encore l'Apé (une vielle petite camionnette à trois roues: deux derrière et une devant.  Elles circulent encore beaucoup en Sicile!!!):

image

 

image

image

image

 

Et vous, ces vacances?...

 

 

 

Posté par lgsh à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 juillet 2016

Vide ton sac #3

 

 

Dernier épisode de mes sacs de juin: les cadeaux pour les maîtresses!

 

image

 

Question tuto, rien de bien compliqué. J'ai juste fait au feeling. Ma seule exigence: des coutures anglaises sur les côtés, de façon à avoir une finition hyper propre (coudre les côtés à 5mm du bord envers contre envers, retourner, refaire une piqûre sur les côtés à 7 mm du bord endroit contre endroit. Retourner à nouveau, et admirer!!).

La toile des sacs est la même que pour mon fameux sac à pain, et les motifs ont été dessinés et découpés dans une feuille de flex rose fluo, à paillettes!

La traditionnelle mention "Merci Maîtresse" est insérée dans la bordure des sacs, sur l'intérieur, ainsi que le prénom de mon Coquin-Malin et de ma Jolie Demoiselle, et l'année de scolarité. Je me suis dit qu'elles n'avaient peut-être pas envie d'afficher leur métier en se baladant sur la plage. Un peu de repos leur fera le plus grand bien!!

 

Maintenant, les présentations:

1/ un ananas pour Élodie, la maîtresse de mon Coquin-Malin:

image

 

image

 

image

 

Elle était ravie et a promis à mon Coquin-Malin de s'en servir cet été à la plage. Mon Coquin-Malin nous a offert une belle partie de plaisir, lorsque la maîtresse lui a fait un gros bisou pour le remercier: il a fait un pas en arrière l'air de dire "non mais qu'est-ce qu'elle fait elle?!!"

 

2/ un flamant rose pour la merveilleuse Clara, la maîtresse de ma Jolie Demoiselle:

 

image

 

image

 

3/ des étoiles pour Fatima, l'Atsem de ma Jolie Demoiselle:

 

image

 

image

 

Fatima a eu des a eu des ennuis de santé récemment, et j'espère que cette petite touche de glam lui fera plaisir!!

 

Voilà pour les sacs. Je n'en fait plus l'instant.

On se repose un peu maintenant. Tout le monde en a bien besoin. Figurez-vous que mon Coquin-Malin s'est levé à 9h10 ce matin!!! Celles et ceux qui le connaissent reconnaitront là un bel'exploit!!

Alors moi je dis, youpi, l'école est finie!!!

 

image

image

Posté par lgsh à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 juin 2016

Vide ton sac #2

 

 

Et maintenant, passons à un autre style de sac: le sac à pain!

 

image

 

Celui que je vous présente aujourd'hui a un style tout particulier. C'est un sac à pain, je vous l'ai dit, mais j'ai bien conscience qu'il pourrait plutôt être décliné en tote bag, cabas, etc... À suivre!

Pour ce qui est de la confection, j'ai suivi le tuto qui était dans ma tête, tout simplement!

Des triangles pour le côté graphique, des pompons pour le côté ethnique, de la toile blanc cassé presque beige, pour la simplicité.

Seule exigence: Monsieur mon Amoureux voulait juste qu'il soit plus profond que la taille d'une baguette classique. C'est donc chose faite.

 

image

 

Voici donc une version très personnelle du sac à pain de la ménagère. Il vous plaît?

 

 

 

Posté par lgsh à 15:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

29 juin 2016

Vide ton sac #1

 

Le mois de juin aura été le mois des sacs chez Couture en Seine.

J'en ai cousu plusieurs. En fait, je n'ai cousu que ça! Pour ne pas vous lasser, je vais les afficher ici en plusieurs épisodes.

Commençons donc par le premier sac que j'ai cousu. Il s'agit d'un sac à tricot, que j'ai offert à Mamie A pour ses 58 ans (mouhahah!!!).

 

image

J'ai suivi à la lettre le tuto de Tadaam. On ne le voit par sur les photos, mais le sac est entièrement doublé. La rigidité est assurée par un renfort thermocollant entre le tissu et la doublure, ce qui le rend très agréable à manier. Et une petite poche est insérée à l'intérieur du sac, afin d'y glisser un téléphone, des clés ou un paquet de mouchoirs.

image

Les tissus proviennent de chez Toto. J'ai dessiné le corps de la poupée russe, et j'ai chargé Monsieur mon Amoureux de dessiner les traits du visage. N'est-ce pas qu'il dessine super bien Monsieur mon Amoureux?!!

 

image

 

Et puis bon, c'est un sac à tricot, mais je crois qu'il sert à tout sauf au tricot. L'important, c'est qu'il lui plaise, non?

 

image

image

Posté par lgsh à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 juin 2016

La révolution est en marche

 

Me revoilà aujourd'hui avec une nouvelle recette, qui témoigne de la révolution que sont en train de connaitre nos assiettes.

Depuis plusieurs mois, je cherchais des recettes de gâteaux et biscuits ne nécessitant pas de beurre. Mais les recettes sur internet ne me tentaient pas ou n'étaient pas appétissantes.

Une maman de l'école m'a donc prêté quelques livres de cuisine bio, convaincue que j'allais y trouver mon bonheur. Elle n'a pas eu tort!

Les livres de pâtisserie de Marie Chioca (et oui, encore elle) correspondent tout à fait à mes attentes.

Peu de beurre, peu de sucre, des produits sains.

Avant de faire l'acquisition de ces précieux grimoires, j'ai décidé de tester une recette, histoire de voir si le goût était à la hauteur des promesses de Marie.

Pour un premier gâteau, j'ai donc choisi une recette simplissime, avec les ingrédients que j'avais déjà dans mon placard, à l'exception de la farine complète d'épeautre, que je n'avais pas, et que j'ai donc remplacée par ma farine complète 5 céréales (blé, seigle, épeautre, orge, sarrasin).

 

image

Extrait du livre "Mes irrésistibles recettes au chocolat"

 

Et je dois dire que nous n'avons pas été déçus, bien au contraire!!!

Ce cake est d'un moelleux......

image

 

Et je ne sais par quel miracle le chocolat est aussi intense en bouche. J'ai pourtant utilisé un chocolat classique en lieu et place du chocolat 85% préconisé par Marie.

 

image

 

Ce que j'aime dans cette recette, c'est avant tout le fait que le beurre soit remplacé par de l'huile de coco, qui laisse ce petit goût de coco que nous aimons tant à la maison. Le sucre est remplacé par du sirop d'agave, à l'indice glycémique moindre, avantage qui n'est pas négligeable. J'aime aussi l'idée d'utiliser de la farine complète, bien meilleure pour la santé! 

 

image

 

En bref, c'est un goûter sain et équilibré si l'on ajoute des jus de fruit maison, ou un fruit frais.

C'est simple, nous avons tous été bluffés! Je ne sais pas comment nous faisions avant. Les enfants en demandent dès la sortie de l'école: "maman, il y a encore du gâteau au chocolat de Marie Chioca?"

 

image

 

Je vous le dis, la révolution est en marche!!

Posté par lgsh à 22:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,